Diffusion

L’ADN de l’Odyssée Bio

L’ADN de l’Odyssée Bio

Je vous partage un texte qui me touche beaucoup puisqu’il décrit l’essence de l’Odyssée Bio mieux que j’aurais pu le faire moi-même! Il a été composé par la fermière de famille de grand talent Geneviève Mayrand-Papillon à la suite de mon passage aux Jardins de la Chevrotière dans Portneuf.

Tel Ulysse découvrant des contrées lointaines sur le chemin du retour, naviguant entre rencontres et solitude, Gigi sillonne le territoire, poursuivant sa formidable quête. Mais là s’arrête la comparaison, car l’Odyssée Bio de Ghislain n’a pas le tragique de celle du célèbre guerrier et souverain d’Ithaque regagnant sa patrie. Je dirais même qu’au contraire, elle a quelque chose de magique.

Louvoyant avec le sourire sur les eaux vives du Québec bio, il récolte au passage les histoires des gens qui façonnent l’agriculture biologique de proximité au Québec depuis plus de trois décennies. Un micro dans une main et un accordéon dans l’autre, il se dépose le temps d’une chanson dans ces microcosmes bien particuliers, tentant de capter l’essence de ce qui unit et distingue les trois générations de fermières et fermiers de famille qui se côtoient présentement au Québec. « Chaque ferme est un pays », dit-il, avec ses propres codes, sa culture, son langage, ses saveurs particulières. Ces fragments d’histoire qu’il capture serviront d’abord à la création d’un nouveau balado qui mettra en lumière le métier de fermier et fermière de famille. Mais il espère que tous ces sons et images qu’il aura emmagasinés cette année sauront tracer un portrait précis de cet univers porteur de sens et de bon goût, tout en contribuant aux savoirs collectifs en matière d’agriculture durable à échelle humaine.

« Chaque ferme est un pays », dit-il, avec ses propres codes, sa culture, son langage, ses saveurs particulières. 

Ghislain « Gigi » Jutras, agrobiologue globe-trotter aux multiples talents, à la curiosité insatiable et aux yeux plus pétillants qu’un San Pellegrino, a été notre enseignant, lorsque nous sommes retournés sur les bancs d’école à la fin de la vingtaine pour mettre sur pied notre rêve agricole. Ce « Gigi » là est un rassembleur, un créateur, un éveilleur. Témoin et acteur, il prend part à l’histoire tout en la racontant. Semant avec ses paroles l’espoir et le goût de se relier, son aventure nous rend conscients plus que jamais de l’importance de notre communauté et de ce réseau dont nous faisons partie, vous et nous. Le Réseau des fermières et fermiers de famille (RFF) est une perle rare qui devrait faire la fierté de tous les québécois.es tant il est unique au monde (le Cirque du Soleil peut bien aller se rhabiller!) En tant qu’abonné.es, vous faites aussi partie de cette histoire peu banale. 

Dernièrement, j’ai fait un rêve très marquant. Je découvrais avec stupéfaction une technologie inédite qui me permettait d’encapsuler un coeur pour le garder vivant à jamais (je vous jure que j’étais à jeun !) Notre rencontre avec Ghislain et nos discussions sur l’importance du RFF m’a fait repenser à ce rêve. Quand on tient quelque chose d’aussi précieux entre nos mains, on doit le contempler et le chérir. On doit aussi le garder vivant et évolutif. Et puis pour être certain que cette beauté survive au temps qui passe, il faut aussi en tirer le portrait, sous tous ses angles et sous toutes ses coutures. C’est la mission que s’est donnée Ghislain et nous sommes heureux d’avoir pu y ajouter notre grain de sel.

L’Odyssée Bio de Gigi a commencé bien avant cette année et elle se poursuivra bien au-delà de son projet actuel. Si vous avez envie de le voir cheminer, suivez ses aventures à bord de sa Bio Mobile via ces reportages photos.

Par Geneviève Mayrand-Papillon, les Jardins de la Chevrotière

Publié par Gigi dans Diffusion, Québec, 0 commentaire
Un premier balado dédié à la vie maraîchère

Un premier balado dédié à la vie maraîchère

Parcourez les jardins secrets du maraîchage bio
en compagnie de Corinne Tougas et de ses invité.e.s

Une fois de plus, me voilà impressionné par mes anciens élèves. Ils ont tôt fait de dépasser le maître, ne serait-ce qu’en mettant sur pied une ferme exemplaire, Le Jardin des Funambules. Cette jeune entreprise rayonne déjà par son système de production efficace, la qualité de ses produits et ses activités de diffusion. Et puis voilà qu’une des quatre associées se lance dans la réalisation d’un premier balado visant à « dévoiler les coulisses de la production maraîchère » auprès d’un large public. Devant tant de contribution au sein de notre collectivité, moi je dis « Bravo! »

À cette joie s’ajoute celle d’avoir le privilège de collaborer via quelques épisodes. Je remercie Corinne et son équipe de m’offrir cette place de choix par leur souhait de capter « Les échos de l’Odyssée Bio ». Je suis vraiment touché de ce geste puisque pour le prof que j’ai été, ça me rend heureux à chaque fois que j’ai la chance d’approfondir mon lien avec ces personnes inspirantes que j’ai vu évoluer avec brio depuis leur passage dans les rangs de la ferme-école.

Longue vie au balado « La vie maraîchère »! Je vous souhaite bonne écoute.


Corinne et la gang de la ferme-école 2.0 du Cégep de Victoriaville (saison 2013)

Publié par Gigi dans Diffusion, Québec, Vague 3_2010-..., 0 commentaire
L’Odyssée Bio sur FB

L’Odyssée Bio sur FB

L’Odyssée Bio possède sa propre page FaceBook. À travers elle, vous pourrez suivre les péripéties de cette grande expédition rurale qui mènera Gigi de fermes en fermes à bord de la BioMobile. Le but: Retracer l’histoire des 50 premières année de l’agriculture biologique québécoise.


Publié par Gigi dans Diffusion, Québec, 0 commentaire
Le Réseau BIO

Le Réseau BIO

Une plateforme d’échange web

Depuis quelques temps, les agriculteurs et transformateurs ont accès à un nouvel outil sur le web: le Réseau BIO. Il s’agit d’une plateforme de réseautage pour les entreprises bio comprenant entre autres des forums de discussion et des petites annonces. Vous pouvez vous y abonner gratuitement en un clic ou deux!

Pour y accéder: http://reseaubio.org/

Le Réseau BIO a été initié par le CETAB+ et les directions régionales du MAPAQ de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches avec l’aide financière du programme Innovbio du MAPAQ.

Publié par Gigi dans Diffusion, Québec, 0 commentaire
De « Jeunes » à « Joyeux »… le RJME fête ses 5 ans!

De « Jeunes » à « Joyeux »… le RJME fête ses 5 ans!

Réseau des Jeunes/Joyeux Maraîchers Écologiques

Bonne fête au RJME! Il y a très exactement 5 ans, les 3 et 4 mars 2007, un petit groupe de jeunes maraîchers fondait le RJME lors d’une première rencontre sur la ferme coopérative Tourne-Sol à Les Cèdres.

Une dizaine d’entreprises étaient représentées par 25 personnes dont la majorité avait fait partie du Réseau des étudiantEs intéressésEs par l’agriculture biologique (RÉAB). Ceci explique le nom “Réseau des JEUNES maraîchers écologiques”. L’objectif que nous nous étions donné était:

“Répondre aux besoins techniques et humains rencontrés par les petites fermes maraîchères écologiques qui commercialisent de façon directe et locale durant les diverses étapes de leur développement.”

La jeunesse n’étant pas éternelle, le RJME a redéfini son « J » pour passer de « Jeunes » à « Joyeux ». Ceci dénote bien la dimension conviviale qui accompagne les activités techniques du réseau.

Longue vie au RJME! … jusqu’à remplacer le « J » par « V »: Le Réseau des Vieux Maraîchers Écologiques!

Pour ceux et celles qui désirent en savoir plus sur les origines du réseau et ses activités, cliquez sur le lien suivant: RJME.

Publié par Gigi dans Diffusion, Québec, Vague 2_1990-2009, 0 commentaire