International

Articles de l’Odyssée Bio portant sur l’agriculture bio hors du Québec.

PÉROU > La grelinette “Titicaca”

PÉROU > La grelinette “Titicaca”

La culture de l’autoconstruction en action


Monsieur André Grelin (1906-1982) serait fier de nous. S’il avait su que son invention des années 50 allait voyager de la France jusque dans les mains de paysans andains. Vive l’autoconstruction et le partage de campesino à campesino.

Sinon, ben je pleure de joie…  Je dirais même plus, je me sens extrêmement bien dans mon corps, dans mon coeur et dans mon esprit!

Primo, fini le mal d’altitude après deux jours de nausées et de migraines intenses. Secundo, ben oui,  j’adore l’autoconstruction agricole. J’veux juste en faire plus de ‘ça!

J’ai dû passer pas plus d’une heure à l’ordi hier soir pour planifier le tout. D’ailleurs, merci aux patenteux de ce monde et à L’Atelier Paysan pour leurs plans open source qui m’ont permis de déterminer rapidement les bonnes mesures et les bons calibres de métal. Bref pas trop d’écran cathodique, mais juste assez pour un pré bronzage avant la soudure. Tout est dans le dosage.

Sur le chantier aujourd’hui, du travail physique, du travail manuel. Yé! Le corps bouge… Ça adonne bien, il semble conçu pour ça. Et pis la tête aussi, ça tourne : dessins, calculs, apprentissage de nouveaux outils, trucs techniques, nouveau vocabulaire en espagnol.

Grelinette_Autoconstruction_Pérou

L’équipe de CINDES en plein processus d’autoconstruction d’une grelinette. Un projet rendu possible par l’ONG canadienne Mission Inclusion, sous les bonnes influences de la Coopérative pour l’agriculture de proximité écologique (CAPÉ).

Le temps file, la montre nous rappelle qu’il est 14h00… on dîne. Une soupe au poulet (aguadito de pollo), du poulet au four, des pommes de terre blanches (tunta), des pommes de terre jaunes. En rouge, de bonnes betteraves marinées et des tomates tubulaires. Mon rêve ne s’arrête pas là. On prend tous une pause « siesta » de 15 minutes. Pas de stress. Une équipe bien relaxe, mais toujours prête.

Dîner péruvien typique

Ruben et sa famille nous font l’honneur de nous accueillir dans leur salon pour reprendre des forces!

Entre le cœur et l’esprit, se forge une place pour les échanges interpersonnels, interculturels. Au final, tout le monde a une culture propre. Chacun aide à la hauteur de ses compétences, amène des solutions et des rires aux imprévus, de nouvelles idées, des améliorations au plan initial. Nous avons tous gagnés en autonomie et en amitié, tous sur le même marteau d’égalité. L’artiste et artisan en moi se sont abreuvés au jus de la créativité et de la spontanéité. C’est comme les biscuits qui font grandir. J’appelle ça du développement intégral de la personne.

À la fin de la journée, on obtient un résultat utile, concret, palpable. Ça se passe dans le matériel et l’immatériel. Une action cohérente, qui fait du sens. Il y a de la fierté et de la reconnaissance dans l’air. Aussi des vapeurs de bois d’eucalyptus. Ruben, le maître de l’atelier, est heureux d’avoir un modèle d’outils, la « barra U », qu’il pourra répliquer. Des paysan.ne.s et des sols ne s’en porteront probablement que mieux. On célèbre avec des photos et des poignées de main. Le sourire qui côtoie les joues pleines de suie. Les muscles et les neurones ayant chauffées tour à tour.

Photo finish

De gauche à droite: Gigi, Tito, Vicente, Facundo, Edgar et Ruben… et la grelinette « Titicaca ».

La bière serait bonne, mais je vais être sage et attendre que mon corps soit mieux acclimaté aux 3800 m qui me séparent du niveau de la mer. Parlant de mer… il y a le lac Titicaca qui m’attend demain dès la première heure. Hasta pronto chers parents et ami.e.s.

C’était Gigi, au 7e ciel. Et oui, c’est le Pérou!

Publié par Gigi dans International, Production végétale, 6 commentaires
FRANCE > Une couveuse (incubateur) d’entreprise agricole

FRANCE > Une couveuse (incubateur) d’entreprise agricole

La couveuse Coups d’Pousses (Barjac, France)

Voici un court vidéo qui dresse le portrait d’un projet d’incubateur agricole que j’ai visité en France à l’automne 2011 dans le département du Gars.

Pour voir le reportage, cliquez ici: Couveuse de Barjac.

Contact: Alain Hamelin, coordonnateur. coupsdpousses@orange.fr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié par Gigi dans Formation, International, 1 commentaire
CALIFORNIE > Blue House Farm, mon coup de coeur

CALIFORNIE > Blue House Farm, mon coup de coeur

De toute la quinzaine de fermes maraîchères bios que j’ai visitées en Californie, Blue House Farm est dans son ensemble ma préférée. Elle n’est pas plus « parfaite » que les autres, mais je l’estime tout particulièrement puisque son modèle colle bien à la réalité des « Jeunes maraîchers écologiques du Québec ». Le site web de la ferme est remarquablement bien monté.

Voici les faits qui m’ont marqué :

– En 2006, deux amis d’enfance, Ned et Ryan, investissent 30 000 $US pour se lancer dans la production de paniers de légumes en ASC.
– Aucune prime à l’établissement n’est disponible au contraire du Québec.
– Ils louent la terre d’une fiducie foncière, ce qui est courant dans la région. (350$US/an/acre irrigué ou 80$/an/acre sans irrigation)
– La première année, l’ASC comptait 30 partenaires, puis 80 en 2007, 120 en 2008 et 200 en 2009. Ils participent aussi à un marché public.
– Une 40′ de fruits et légumes sont cultivés dans un loam allant de sableux à argileux.
– Deux serres et une chambre froide se sont ajoutées en 2008.
– Les livraisons vont de la mi-mai au début novembre, soit 25 semaines.
– La préparation des 200 paniers dure Lire la suite →

Publié par Gigi dans International, Production végétale, 3 commentaires
CALIFORNIE > La ferme éducative Pie Ranch

CALIFORNIE > La ferme éducative Pie Ranch

4 hectares dédiés aux tartes et à l’éducation

Pie Ranch est une ferme à but non lucratif qui a été fondée en 2002 par Nancy, Jared et Karen. Ils y cultivent des pommes, des citrouilles, des fraises, du blé ancestral et quelques autres espèces dans le but d’en faire des tartes. Leur mission est toutefois plus large en ce sens que la vocation première de la ferme est l’éducation. En plus des 5 postes de stagiaires annuels, Pie Ranch reçoit plusieurs groupes d’étudiants provenant des écoles secondaires de la région. Son financement lui vient en grande partie des institutions scolaires et de subventions.

Sur le plan technique, la rotation des cultures comprend des engrais verts et des « chicken tractors » ou « tracteurs avicoles » (?)

J’ai eu la chance de visiter cette ferme samedi dernier lors de la traditionnelle soirée de « Barn dance » qui se tient une fois par mois. « Gigi & the Jays » étaient présents pour faire swingner son monde !

Pour voir les 15 photos, cliquez ici.

Publié par Gigi dans International, Production végétale, 0 commentaire
CALIFORNIE > L’outil indispensable du maraîcher

CALIFORNIE > L’outil indispensable du maraîcher

Trouvez l’intrus.  Un indice: l’océan Pacifique est à moins de 2 km… J’ai vu ça au moins sur trois fermes des environs!

Publié par Gigi dans International, Production végétale, 2 commentaires
CALIFORNIE > Full Belly Farm: une grosse ferme bio… ULTRA diversifiée

CALIFORNIE > Full Belly Farm: une grosse ferme bio… ULTRA diversifiée

1500 paniers de légumes et de fleurs en ASC pendant 49 semaines de l’année, 3 marchés publics, 4 associés, 50 employés mexicains, 5 stagiaires, une dizaine de tracteurs, 20 ha de légumes, 20 ha de vergers (noyers, pommes, pêches, poires, pommes grenades, raisins, agrumes…), 105 ha de prairie, pâturage et céréales (blé), des poules, des moutons… 25 ans d’existence ! Voilà en quelques nombres et mots Full Belly Farm !

Ce qui m’a le plus impressionné, c’est l’intégration des animaux dans l’agroécosystème… et ils n’en sont qu’à leurs premières années d’essai ! À titre d’exemple, les moutons sont envoyés en pâture dans les parcelles de légumes pour nettoyer les résidus de culture après la récolte. En moins de deux semaines, 120 moutons font la passe à un hectare de cotons de brocoli… en plus de fertiliser un brin !

Bravo à Paul, Dru, Judith et Andrew. (Guinda, Capay Valley. Californie)

Pour voir les 30 photos de la ferme, cliquez ici.

Publié par Gigi dans International, Production animale, Production végétale, 1 commentaire
CALIFORNIE > Framboises dorées… vous connaissez ?

CALIFORNIE > Framboises dorées… vous connaissez ?

Bien sûr, elles sont bien mûres. Miam, miam, miam! C’était la première fois que j’en mangeais. J’espère que ce n’est pas la dernière.

Merci à Willow et Jeff pour la tournée de Route 1 Farms.

Publié par Gigi dans International, Production végétale, 3 commentaires
CALIFORNIE > Les champs au repos sous le couvert d’engrais verts

CALIFORNIE > Les champs au repos sous le couvert d’engrais verts

CASFS-UCSC

Les espèces d’engrais verts les plus utilisées dans la région de la baie de Monterey en Californie sont l’avoine, la féverole, la vesce et le pois. Sur la ferme école CASFS, le sol sera couvert de novembre à mars par un mélange d’avoine cayuse (10 kg/ha*), de féverole (80) et de vesce commune (80). Par les années passées le gérant de la ferme, Jim Leap, utilisait un mélange de pois/féverole/vesce (33-33-33%). Cette saison il a abandonné le pois en raison de problèmes reliés à la verse et au fait que cette espèce est sensible à plusieurs maladies transmises par le sol (ex.: la fusariose). Pour ce qui est du taux de semis, ses essais des 8 derniers hivers l’ont amené à essayer 170, 225 et 280 kg/ha. Il conclue que 170 est un peu trop faible et 225 un peu trop fort. S’il a semé 170 kg/ha cette saison c’est en raison du coût élevé des semences certifiées bios: 315,00 $US/ha. (Jim Leap, Farm Manager, communication personnelle, décembre 2009)

* Note: kg/ha X 0,89 = lbs/a

Publié par Gigi dans International, Production végétale, 0 commentaire
CALIFORNIE > Premier gel à Santa Cruz

CALIFORNIE > Premier gel à Santa Cruz

Hé bien oui, il ne fait pas toujours chaud en Californie ! Une bonne gelée (-2 °C) a frappé au sol en ce matin du 8 décembre.

Pour voir plus de photos, veuillez cliquer ici.

Publié par Gigi dans International, 0 commentaire